Pêle-mêle

La maison des Graffitis

Au milieu de la garrigue, un champ de ruines transformé en terrain de jeu.

Posée sur un tas de gravats, une expo de peinture  à l’entrée libre,  c'est la maison des graffitis.

Je n’y ai jamais rencontré personne, visiteurs ou graffeurs.

Je ne sais pas si les graffitis sont réalisés par un  artiste, ou par plusieurs.

A chaque fois que je m’y arrête, je m’étonne de ces fresques modernes qui ornent les pans de murs encore debout.

Je note au passage comment elles évoluent, se dégradent , se délavent, disparaissent sous d’autres motifs.

Je découvre des détails qui m’avaient échappé, je m’interroge sur les personnages bizarres, les messages hermétiques et poétiques délivrés par l’artiste ou les artistes de ces œuvres éphémères.

Et finalement je photographie tout, avant que tout  s’effondre.

Je vous offre en quelques photos un petit aperçu de l’exposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoire *