creations

Les bestioles du vieux livre

J’ai ressorti le vieux livre en tissu : l’air de rien, ça avance ! Certaines bestioles ont changé de look.

Depuis la libellule (http://www.jeudchiffons.com/vieux-livre-en-tissu-la-page-de-la-libellule/),  l’escargot  lui aussi a  retrouvé meilleure mine, sur sa page complètement transformée.

Finalement,  je n’ai conservé que son corps jaune.

J’ai modifié ses yeux, sa coquille, lui ai rajouté un sourire, et un paysage tout autour.

J’étais bien partie pour créer la petite abeille, héroïne de l’histoire, destinée à se promener dans le livre.

J'avais donc sélectionné quelques tissus pour le corps, et une sorte  de tulle pour les ailes.

Afin d'obtenir  un corps à rayures doux à toucher, j'avais assemblé des bandes de tissu jaunes et noires, du genre polaire pas trop épaisse.

Puis j’y avais ajouté du coton jaune pour la tête, et sur l’envers,  ça donnait ça :

Pas terrible … mais, sur l’endroit, avec en plus l’emplacement pour l’oeil et le sourire, ça commençait vaguement à ressembler à l’abeille de mon croquis.

Il fallait créer les ailes, mais c’était l’heure de ma pause jus de citron pressé.

Alors que je sirotais, je suis tombée en arrêt sur la page avec la coccinelle, qui trainait sur la table à couture….

Du coup, à la reprise , j’ai laissé tomber l’abeille et ses ailes, pour me brancher sur la page coccinelle ...

Je n'avais  plus grand-chose à faire pour qu’elle soit terminée :

Piquer  à la machine les morceaux  du fond jaune,  que j’avais déjà  bâtis  tout autour de la feuille de la coccinelle.

Rajouter une belle feuille, verte sur une face, et imprimée petits fruits sur l’autre, afin de pouvoir camoufler la coccinelle.

 Puis, sur le dos de la coccinelle, en guise de pois, coudre des boutons noirs de différentes tailles , deux bouton pression, pour que  les pois soient variés visuellement et tactilement.

Et voilà le résultat.

Ah tiens, on dirait qu'elle s'est cachée !

Une page de plus pour le vieux livre en tissu en cours de rénovation.

Pour ce qui est de la petite abeille, et bien , elle attend ses ailes.

A suivre ...

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoire *